Eilat, Transavia (en) VOLE moi

La plaisanterie a assez duré. Il est temps de montrer à quel point le consommateur peut-être pris pour un pigeon par certaines compagnies aériennes. Promis, vous ne serez pas déçus du voyage…!

#La loi de la demande et de ... la demande

Il y 2 mois déjà, les grandes vacances se terminaient.
L’on pourrait penser qu’il est un tantinet trop tôt pour planifier celle de Février prochain.
Et bien réflexion faite, pas vraiment…
Ce n’est un secret pour personne, plus l’on s’y prend à l’avance, plus les prix sont avantageux.
A l’inverse plus l’on attend plus les prix grimpent.

Rien d’étonnant jusqu’ici.
Une règle simple, facile et que TOUTES les compagnies aériennes dignes de ce nom appliquent.
Enfin presque toutes, car l’une d’entre elles a vraiment décidé de nous f***** en rogne.
Nous allons vous expliquer pourquoi dans quelques instants et croyez moi vous n’allez pas être déçus du voyage.

#Sommes nous des Pigeons!

Comme il est de coutume pendant la période d’Octobre à Mars, certaines compagnies Low Cost proposent des vols directs vers Eilat depuis l’Europe. Cette année, nous avons recensé :

6 Compagnies Low Cost
13 Pays européens
 22 Villes au départ

Une vraie aubaine pour les touristes en manque de soleil.
Mais avant de sauter dans le premier avion, nous avons tenté de décrypter le coût de revient d’un vol direct vers Eilat.  

Pour ce faire, aucune expertise mathématique n’est nécessaire, uniquement du bon sens.
Nous avons alors simulé trois scénarii au départ de chacune de ces 22 villes pendant les vacances scolaires de Février 2018.
Les résultats sont édifiants !

#Scénario 1

Du 11 au 18 Février 2017
 2 Adultes (+ de 15 ans )
 2 Valises ( de 20 Kg )

#Scénario 2

Du 11 au 18 Février 2017
 2 Adultes (+ de 15 ans )
 1 Bébé (- de 2 ans )
 2 Valises ( de 20 Kg )

#Scénario 3

Du 11 au 18 Février 2017
 2 Adultes (+ de 15 ans )
 2 Enfants / Adolescents (+ de 2 ans )
 4 Valises ( de 20 Kg )

#Le Verdict

Afin de mieux comprendre qui se fait voler qui ou qui abuse qui, nous resterons omniscient et factuels.
Ainsi toutes les données présentées sont vérifiables auprès des compagnies citées.
Note : Le relevé des prix a été effectué en date du 11 Septembre 2017 pour la période du 11 au 18 Février 2018.

#Scénario 1

Chère : TRANSAVIA depuis Paris – 1382,00 €
Chère : RYANAIR depuis Cracovie – 168,00 €
 Un écart de 1214,00 €
 TRANSAVIA est 8 Fois + chère que RYANAIR

#Scénario 2

Chère : TRANSAVIA depuis Paris – 1422,00 €
Chère : RYANAIR depuis Cracovie – 213,00 €
 Un écart de 1209,00 €
 TRANSAVIA est 6 Fois + chère que RYANAIR

#Scénario 3

Chère : TRANSAVIA depuis Paris – 2764,00 €
Chère : RYANAIR depuis Cracovie – 335,00 €
 Un écart de 24292,00 €
 TRANSAVIA est 8 Fois + chère que RYANAIR

#Conclusion

Quelles conclusions voulez-vous que l’on tire quand les chiffres parlent d’eux-mêmes ?
Ce n’est pas une question de distance d’un pays à un autre, ni de taxes aéroportuaires, ou encore de prix du pétrole.
C’est une simple question de monopole (malsaint) dont jouit Transavia en proposant Eilat comme destination ensoleillée.

Et si tel n’était pas le cas, alors comment expliquer que Ryan Air, seule compagnie capable de proposer des vols directs vers Eilat depuis la Pologne, soit la moins chère du classement…?
A méditer donc.

- David

Ces articles vous intéresseront surement

Mai 25
Eilat, Wizzair loin devant Transavia

L’une des plus grosses compagnies aériennes Low Cost européennes élargit son…

Mai 22
Eilat, Ouverture d’un restaurant italien tenu par des chefs étoilés

Vous avez bien lu, d’ici 2022 un restaurant italien tenu par des chefs étoilés…

Mai 20
Eilat, Pas d’Eurovision mais un gros Spring Break

Alors que Tel Aviv accueillait l’Eurovision, Eilat était en plein Spring Break,…

Mai 17
Eilat, Les séjours les moins chers

On aime vous faciliter la vie, surtout lorsque vous décidez de partir en vacances à…

Mai 14
Eilat, Un train entre Ramon et le centre ville

Dans 2 semaines, un projet de train reliant le nouvel aéroport Ramon au centre ville…

Mai 12
Eilat, Aéroport Ramon, encore des problèmes ?

Après l’excitation, l’euphorie et l’emballement, vient souffler un vent d’incertitudes…

Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment