Eilat, Le début de la fin ?

Depuis ces 5 dernières années, EILAT revit le boom touristique qu’elle avait connu au début des années 90 et 2000.

#La fin des subventions pour les Vols vers EILAT…

Depuis ces 5 dernières années, EILAT revit le boom touristique qu’elle avait connu au début des années 90 et 2000.

La raison principale ?
L’accord de subventions de l’Etat aux compagnies aériennes qui proposent EILAT dans leur catalogue de destination.
Il faut le savoir, ces subventions coûtent cher à Israël.
L’on parle de 60 euros pour tout passager transitant par Ovda soit l’équivalent de 8,27 Millions d’euros pour la saison passée.
Sauf que…

Le ministère du Tourisme a tristement constaté que ces subventions sont utilisées à mauvais escient.
Bon nombre de touristes ne jouent pas le jeu et les utilisent pour transiter vers l’Egypte ou la Jordanie.

Vous vous demandez pourquoi ?
Et bien les touristes préfèrent passer la frontière pour des hôtels ou formules All Inclusive beaucoup moins cher pour un paysage quasi identique.
Et puis, les casinos de Taba, vous connaissez non…?
Les autorités de l’Immigration a estimé à 13%, la proportion de passagers atterrissant à Ovda et traversant la frontière égyptienne ou jordanienne seulement un jour après leur arrivée !
Mais ce nombre serait probablement plus élevé.

Mais ce n’est pas fini.

Les israéliens tirent avantage de ces subventions pour voyager en Europe depuis Eilat plutôt que depuis Tel Aviv.
En 2016 – 2017, seulement 9600 passagers ont voyagé depuis Ovda vers l’Europe.
En 2017 – 2018, l’on comptait 22 600 passagers.
Cette année, il s’agit de 30 300 passagers soit une augmentation de 135 % en 3 ans à peine !

Ce constat étant, le gouvernement a mis en garde les autorités locales de la suspension possible de ces subventions à partir de l’hiver prochain.
Pour éviter ce scénario catastrophe, la municipalité a jusqu’à demain pour proposer des solutions concrètes.

#…alors que le tourisme bat des records

2016 – 2017 enregistrait l’arrivée de 73,500 touristes à Ovda alors que l’année 2017 – 2018 recensait le double soit 146 800.
La saison 2018 – 2019 touche à sa fin dans 2 mois et comptabilise déjà 135 700 touristes soit 17.5 % de plus que la saison passée à la même date.
Les compagnies aériennes européennes Low-cost, comme Ryanair, sont les responsables incontestés de cet afflux touristique puisqu’elles proposent Eilat comme une des « portes du soleil » les plus proche d’Europe avec une moyenne de 4 heures de vol.

Ce mérite revient également à la municipalité d’Eilat qui a pris les mesures nécessaires d’accompagnement.
La rénovation de la promenade en bordure de mer, la promotion des excursions dans le désert de Timna ainsi que la mise en scène d’un Opéra ont permis de réaliser cette transformation.
A noter qu’il existe quelques points d’amélioration dont l’organisation des nombreux festivals d’Eilat qui ne respectent pas les standards européens.

#Faire plier l’industrie hôtelière ?

Certaines sources voient la fin de ces subventions comme un levier de pression à destination de l’industrie hôtelière israélienne qui sera à son tour contrainte de réviser ses prix à la baisse et totalement surcotés par rapport à leurs voisins jordaniens et égyptiens.

Il a également été constaté que la majeure partie des hôtels et chaines hôtelières israéliennes ne font aucune promotion sur les sites des compagnies aériennes proposant Eilat comme destination, et ce, à l’instar de leurs consœurs jordaniennes et égyptiens qui ne s’en privent pas !
Vous comprenez maintenant pourquoi.

Si ces subventions étaient supprimées pour cause d’abus, c’est toute l’industrie balnéaire d’Eilat qui en paierait le prix voire s’effondrerait.

Ajoutez à cela la fermeture définitive de l’aéroport de Sde Dov dans les prochains jours.
Les terrains sont déjà vendus à des promoteurs immobiliers.

A l’heure où le nouvel aéroport Ramon vient d’ouvrir ses portes aux premiers vols internationaux et où l’augmentation de la fréquentation touristique d’Eilat est indéniable, la municipalité devra faire preuve de beaucoup d’imagination ou de pressions envers les lobby hôteliers.

- David
Mai 25
Eilat, Wizzair loin devant Transavia

L’une des plus grosses compagnies aériennes Low Cost européennes élargit son…

Mai 22
Eilat, Ouverture d’un restaurant italien tenu par des chefs étoilés

Vous avez bien lu, d’ici 2022 un restaurant italien tenu par des chefs étoilés…

Mai 20
Eilat, Pas d’Eurovision mais un gros Spring Break

Alors que Tel Aviv accueillait l’Eurovision, Eilat était en plein Spring Break,…

Mai 17
Eilat, Les séjours les moins chers

On aime vous faciliter la vie, surtout lorsque vous décidez de partir en vacances à…

Mai 14
Eilat, Un train entre Ramon et le centre ville

Dans 2 semaines, un projet de train reliant le nouvel aéroport Ramon au centre ville…

Mai 12
Eilat, Aéroport Ramon, encore des problèmes ?

Après l’excitation, l’euphorie et l’emballement, vient souffler un vent d’incertitudes…

Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment